Lake Placid

Lake PlacidDans le Maine, USA, un lac tranquille (d’où le nom) est peuplé d’un crocodile de plus de 10 mètres de long. Son existence n’avait pas attiré l’attention du Sheriff jusqu’à ce qu’un plongeur se fasse manger.

Difficile de critiquer un tel film tant il est proche du néant au niveau artistique. Le scénario est vraiment pompé à divers films du même genre (Dents de la mer ou le plus récent Anaconda) et se contente de multiplier les clichés.

En effet, les personnages sont tous pris à droite à gauche pour faire le film moyen : le séducteur, le grincheux, le casse-cou et la fille de la ville. Si en plus on nous inflige un jeu d’acteurs en dessous de tout (B. Pullman était dans ID4) et des dialogues d’un commun absolu, on peut vraiment pas prendre de plaisir.

Fallait pas y aller, le crocodile est trop mal fait…
Les scènes d’action sont vraiment repompées à 100% sur celles des « Dents de la mer » : des pieds qui bougent, des bulles et une musique qui accélère ca vous rappelle rien ?
En plus, on aurait au moins pu compter sur un crocodile chouette et bien animé… même pas. Soit on a des anima-tronics d’un simplicité affligeante (seulement la bouche s’ouvre…) soit les images de synthèse sont mal intégrées à l’image. Des économies sur les effets spéciaux puisqu’en plus le croco est vraiment pas présent à l’image.

On va pas continuer plus longtemps, « Lake Placid » est un mauvais film, à se demander comment des gens peuvent en être fier. A éviter donc de toute urgence…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s